Yokai Gakkou

La toute première école japonaise prévue uniquement pour les yokais
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Même chez les yokais, Roméo et Juliette existe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Junpaku Yukishiro

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 26
Localisation : Partout et nulle part à la fois

MessageSujet: Même chez les yokais, Roméo et Juliette existe   Mer 17 Avr - 20:14

_______________________________________________________________

QUI ÊTES-VOUS?
_______________________________________________________________


Nom : Yukishiro

Prénom : Junpaku

Date de Naissance: 20 mai 1580

âge : 20 ans

Sexe : Homme

Orientation sexuelle :


_______________________________________________________________

IDENTITE
_______________________________________________________________



Description physique [7 lignes]

Junpaku est une personne au physique élancé et mesurant environ 1m93, comme vous l'aurez deviné il ne passe pas facilement inaperçu quand il se promène en publique. Mais ce qui attire encore plus l'attention des gens, outre sa grande taille, c'est sa peau et ses cheveux de couleur blanchâtre, couplé avec des yeux d'un bleu profond, marque de fabrique des Yuki Jiji.
Il est toujours vêtu d'un yukata gris tirant un peu sur la même couleur que celle de son corps et arbore un air triste et fatigué constant sur son visage, sur lequel trône de vieilles marques laissées par des larmes qu'il avait, un jour tragique, versé et dont il ne souhaite en aucun cas effacer, comme une marque d'un but qu'il c'est fixé à atteindre.

Description mentale [7 lignes]

Le mental de Jumpaku est assez instable. Comme cité plus haut, il possède une expression traduisant un événement de sa vie qui l'aurait traumatisé et dont, on s'imagine, il ne pourrait pas s'aggraver plus mais, quelques fois, Junpaku est pris de petits soubresauts. C'est qu'il est en train de pleurer silencieusement à feu son épouse qu'il à perdu voilà un an et dont il souhaite revoir un jour le doux sourire qui l'avait séduit à l'époque de leur rencontre.
Cela dit, Junpaku est quelqu'un d'obstiné et têtu qui n'abandonne pas facilement face à l'adversité et mettra tout en oeuvre pour atteindre les objectifs qu'il c'est fixé. Que les moyens ,ou les personnes, qu'il utilise dans ses recherches soient légaux ou non.

_______________________________________________________________

HISTOIRE
_______________________________________________________________


Histoire [20 lignes]

Junpaku et venu au monde dans un village perdu au fin fond des montagnes de la région de Hida. Une région totalement couverte de neige et rude quand arrive la saison de l'hiver.
Pendant toute son enfance, il grandit entouré exclusivement de femmes ou de filles, ses amis masculin se comptant sur le doigt d'une mains. Il n'avait, d'ailleurs, jamais connu ou vu son père. En bref, à part lui et ses copains, il n'avait jamais réellement vu d'hommes au sein de son village, se demandant bien pourquoi. Quand il pausa la question une fois à sa mère, elle lui raconta que son paternel, étant de constitution différente d'eux (capable de ressentir le froid, sensation inconnue pour le clan des yuki) était mort bien avant sa naissance et qu'elle en avait souffert de cette absence jusqu'à sa venue au monde, puisqu'il était le portrait craché de son père. Junpaku ne comprit pas très bien le sens la souffrance de sa mère à ce moment là mais, il découvrit bien des après dans des circonstances tragiques.

Un jour qu'il s'amusait en dehors du village, il avait réussi à en obtenir la permission, il fit la découverte inattendue de l'existence d'un autre village au pied de la montagne.
Il fut surpris de voir que les habitants portaient des couches de vêtements bien plus importante que nécessaire (selon lui, dois-je vous rappeler qu'il ne ressent pas le froid) et en fut quelque peu amusé.

- Qu'est-ce qui te fait rire?

À ces mots, il sursauta, une petite fille d'à peu près son âge c'était glissé derrière lui et ce fut, avec cette simple phrase que commença une nouvelle amitié avec, pour la première fois, une personne extérieure au village. Une amitié qui, avec les années, se changea progressivement en amour de plus en plus solide.
Mais malheureusement, les gens voient d'un mauvais œil les relation humain/yokai, même si, Tsurara (c'était ainsi qu'elle s'appelait) n'avait pas prit peur en apprenant sa véritable nature et avait même accepté de l'épouser quand ils seraient en âge de le faire.

Cependant, par un tragique coup du sort, leur relation fut découverte et mise au jour par un villageois inquiets de voir, l'une des habitantes s'absenter autant de temps hors du village et, pris de peur, les anciens décidèrent de l'exécuter et d'abandonner sa dépouille dans un ravin, pour faire croire à un accident afin de ne pas attirer malheurs à leur village.

Junpaku découvrit, par pur hasard, le corps de sa bien-aimée et, à ce moment précis, compris la douleur qu'avait dû ressentir sa mère à la mort de son père. La sensation fut si forte, qu'il eut l'impression qu'on lui déchirait la poitrine en deux et qu'on le dépossédait de son âme.
En même temps, il entra dans un tel accès de rage que rien ni personne ne pouvait l'arrêter. Tout autour de lui gela instantanément. C'est là, que lui revins en mémoire que les humains avaient peur des gens comme lui et que la peur pouvait leur faire faire des actes inconsidéré. Et là, ils allaient apprendre que la fureur d'un yokai pouvait en faire encore plus.
Sans crie égard, un village peuplé de paysans superstitieux, ayant commis un acte qu'il pensaient pouvoir les protéger, fut réduit à l'état de bloc de glace neigeux.

Emplis d'une tristesse sans fin, Junpaku, créa un cercueil de glace afin de préserver sa douce moitié et partit en exil avec, à la recherche d'un moyen de ramener à la vie, celle qui l'avait, un jour, fait connaître une forme de bonheur différente de celles qu'il avait connu jusque là.

Votre arrivée a Yokai Gakkou [Quelque ligne ~]

Pendant ces pérégrinations à travers le pays pour apprendre les arts interdits (et accessoirement, apprendre à lire), il entendit parlé d'une île mystérieuse peuplé par des yokais proche de San'indô.
Il pensa qu'en se rendant là-bas, les autres yokais sauraient comment régler son problème.

_______________________________________________________________

DERRIÈRE LE PC
_______________________________________________________________



Prénom [Facultatif]

Âge [Facultatif]

Comment avez-vous connu le forum ? Par pur hasard

Double compte ? Oui [_] Non [_]

Combien de temps peux tu consacrer au Forum ? [- /10] Cela dépendra de mon temps à disposition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Holo Hirasawa
Mugibatake no Tannin
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 24
Localisation : Dans les entrailles de l'île.

MessageSujet: Re: Même chez les yokais, Roméo et Juliette existe   Lun 22 Avr - 20:18

Très beau texte, il est validé !

_________________


La lune est magnifique ce soir... Tu n'aurais pas quelque chose à boire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Même chez les yokais, Roméo et Juliette existe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Slot racing
» 'Alfa Romeo Tipo B / P3' chez Motorsport Collector
» Faut-il continuer à investir pour Alfa Roméo ?
» Sortie chez les chti centennaire alfa romé
» Commande groupée chez Glastint en région parisienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokai Gakkou :: Administration :: Présentation :: Présentations validée-
Sauter vers: