Yokai Gakkou

La toute première école japonaise prévue uniquement pour les yokais
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Noir écarlate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuro Hiiro
Tankou Sensei
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 26/10/2012
Age : 21
Localisation : Chez moi

MessageSujet: Noir écarlate   Ven 9 Nov - 4:35

_______________________________________________________________

QUI ÊTES-VOUS?
_______________________________________________________________


Nom : Kuro

Prénom : Hiiro

Date de Naissance: 19 septembre 1572

âge : 23 ans

Sexe : Homme

Orientation sexuelle : Vous en doutez ? Faites gaffe, je vous ai à l'oeil !

_______________________________________________________________

IDENTITE
_______________________________________________________________



Description physique [7 lignes]
Je mesure 1 mètres 73.
Cheveux : noirs mi-longs
Yeux: noirs, dont le gauche peut devenir rouge lorsque j'utilise mes pouvoirs de Yokai. Quand c'est le cas, une brume rouge s'en échappe.
Sinon au niveau vestimentaire, je ne m'habille presque qu'en noir car c'est une couleur discrète dans l'obscurité, dont mon manteau fétiche qui est vraiment stylé.
Niveau accessoires, je porte 2 anneaux de puissance sur ma main gauche, ainsi qu'un griffe draconique sur le majeur droit. J'ai pour habitude de porter des chaînes à ma ceinture.
Pour les chaussures, ce sont des chaussures de marche très lourdes avec un renforcement en acier sur les bords.
C'est à peu près tout.
Spoiler:
 

Description mentale [7 lignes]
Bon, techniquement, je suis pas spécialement compliqué.
Je suis juste discret et je reste souvent dans des endroits comme des cimetières parce que les gens en général n'y trouvent pas ce charme que j'aime tant.
Depuis celui qui se trouve sur l'ile où j'ai grandi, il y a un magnifique coucher de soleil.
Mais ce n'est pas parce que je ne parle pas beaucoup que je suis timide, c'est juste que je trouve inutile de parler pour ne rien dire.
La plus part du temps, je vais méditer et m'entrainer dans des endroits reculés pour écouter la résonance de mon âme, là où personne ne viendra me perturber.
La pratique des arts obscures nécessite un calme et un silence de mort.
_______________________________________________________________

HISTOIRE
_______________________________________________________________


Histoire [20 lignes]
Je suis né sur l'île d'Oki.
Je n'ai jamais connu mon père et ma mère est morte des suites de mon accouchement. Ce qui fait que ma seule famille a toujours été mon grand-père, qui a pris soin de moi pendant tout ce temps.
Mon grand-père avait une passion: les arts occultes (ou la magie pour les incultes --')
Il a essayé de me transmettre son art dès mon plus jeune âge, mais il n'étudiait que la magie de guérison.
Très vite je m'intéressai, aux arts obscures, mais mon grand-père m'interdit de les utiliser.
Il disait que la magie noire finissait par nous détruire de l'intérieur. Certain que ce n'étaient que des préjugés, j'étudiais en cachette cet art, bien déterminé un jour à lui prouver qu'aucune magie n'est maléfique si l'âme du porteur est pure.
La magie que je trouvais la plus intéressante, c'était la magie du sang.
On dit dans une certaine mythologie, que le sang était la première molécule créée, et qu'on pouvait donc à l'aide de la magie, contrôler cet "élément" afin de booster certaines caractéristiques physiques ou le transformer en une molécule externe de base grâce à l'alchimie mystique. (éléments qui sont dans le tableau périodique).
Malheureusement, l'inconvénient de cette magie est que l'on ne peux pas récupérer le sang qui à été transformé.
Ce qui fait qu'on finit par perdre du sang sans pouvoir le récupérer avant que la moelle osseuse n'en recrée.
Un jour où j'étais partis pour étudier au point culminant de l'île, j'avais décidé de commencer pour la première fois la pratique de cette magie.
J'avais déjà préparé le matériel nécessaire pour le rituel.
Quand tout commença il y eu une levée de vent, le rituel constituait à lier le sang du porteur avec celui du groupe opposé, ce qui en général provoque une coagulation totale du sang... et la mort par conséquent.
Après quelques prières, je bu le sang d'un animal de l'île pour commencer ma transformation. Il était normal que le porteur s'évanouisse.
Je me suis réveillé après une heure d'inconscience avec une sensation étrange dans les veines.
Un peu comme si on avait purgé la totalité de mon sang pour le remplacer par un fluide inconnu mais accepté par mon corps. J'avais la bouche pâteuse et les membres engourdis, comme s'ils avaient été privés de sang pendant plusieurs jours.
Par la suite, j'avais essayé mes nouvelles capacités, entre autre la possibilité de durcir le sang dans certaines parties du corps pour la rendre aussi dur que de l'acier de la meilleure qualité.
Heureux de cette découverte, je suis donc retourné rapidement chez moi pour annoncer la nouvelle à mon grand-père, mais j'ignorais que la pratique des arts obscures attirait les yokais sauvages.
J'eut trouvé mon grand-père là, sur le sol nageant dans une marre de sang avec 4 yokais qui continuaient de le frapper.
quand ils me virent, ils me sautèrent dessus et commencèrent à me lacérer avec leurs armes. Quand ils furent lassés de me frapper, je compris pourquoi mon grand-père m'avait interdit d'étudier ces arts.
Je me rendis compte que la seule façon de le venger était de tuer ceux qui l'avaient mis dans cet état.
Dans un élan de désespoir, je me roulai sur le sol, sanglotant, afin de rejoindre son corps inerte. Puis je me mis à boire son sang. Le sang d'un mage guérisseur.
Spoiler:
 
A cet instant, une lumière éclatât de mon corps et je trouvai la force de me relever. Ils se retournèrent, bien déterminés à venir m'achever. Et c'est à cet instant que je coupai la tête du premier. Elle roula jusqu'aux pieds du second.
Avec la capacité de mon sang transformé, fusionné avec celui de mon grand-père, j'avais atteint en une heure la maîtrise parfaite de l'élément. J'avais ainsi donc utilisé mon sang pour faire apparaitre 4 lames sur chacun de mes bras. Actuellement, une lueur brumeuse sortait de mes yeux maintenant devenus rouges à cause du sang.
Le reste du groupe prit peur et essaya de s'enfuir. Mais c'était trop tard, ils étaient déjà morts.
Après avoir éliminé les Yokais, je décidai de partir en quête de réponses. Je pris la peine de bruler la maison dans laquelle j'avais grandi. Il me fallait oublier les souvenirs du passé pour gagner en puissance.
Je trouverai des réponses sur le voile mystérieux de la mort, et j'irai chercher l'âme de mon grand-père, même si je dois aller jusqu'en enfer pour ça!

Votre arrivée a Yokai Gakkou [Quelque ligne ~]
Après quelques temps d'errance dans certains villages voisins, j'eu découvert cette école pour yokais.
Les gens me fuyaient à cause de mon oeil, qui dégageait toujours cette brume rouge écarlate. Ils criaient YOKAI, et s'enfuyaient.
Après réflexion, je devinai que le reste du monde n'avait plus besoin de moi, et que ma place était dans les murs de cette école. Il m'eu fallu deux jours pour arriver à destination grâce Umi Bôzu.
J'imaginais le lieu chaotique, mais c'était loin d'être le cas. Non, en fait c'est un endroit magnifique et calme, ce qui me permis de continuer d'étudier la magie du sang en toute quiétude. De plus, l'école possède un temple qui contient des archives historiques et suffisamment d'autres choses pour y passer mes journées. L'endroit idéal.
Mon arrivée a jeté un froid dans l'atmosphère de l'école, mais un professeur vint tout de même m'accueillir et me montrer les lieux.
Après avoir choisis ma chambre, j'allai étudier au temple et visiter le périmètre une seconde fois.
Je croisais d'autres Yokais qui se demandaient surement d'où je pouvais provenir. Mais je n'étais pas là pour me faire des amis. Il me fallait trouver un moyen de lever le voile de la mort.
Après donc plusieurs semaines, je découvris que l'on ne pouvait pas ramener quelqu'un de l'autre côté.
Mon choix le plus probable aurait été de partir, mais pour aller où ?
J'avais finit par m'attacher à cette école plutôt spéciale et à ses occupants, alors pourquoi partir ?
Non, je resterai à Yokai Gakkou pour apprendre mon art aux élèves qui le souhaitent.
_______________________________________________________________

DERRIÈRE LE PC
_______________________________________________________________



Prénom [Facultatif] Pierre

Âge [Facultatif] 16 ans

Comment avez-vous connu le forum ? Un amis m'a conseillé

Double compte ? Oui [_] Non [x]

Combien de temps peux tu consacrer au Forum ? [- /10]
1 à 2 heures par semaine voir + si affinité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Noir écarlate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Claquement +fumée noir mais pas a tout regime...
» Peindre des jantes en noir sois même!
» info passage ceinture noir
» Noir de belgique
» vends 996 turbo noir mat 46000e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yokai Gakkou :: Administration :: Présentation :: Présentations validée-
Sauter vers: